Accueil > Blogue > Blog > Le temps est venu (partie 4): Pour conclure

Le temps est venu (partie 4): Pour conclure

20 mai 2020

Nous en sommes aux derniers jours de mai, avec des températures exceptionnellement élevées à Montréal. Les plus récentes mesures gouvernementales de déconfinement font du bien au moral pour nos besoins de socialisation et de s'occuper, travailler, se sentir utiles. La vie est un cycle, ça vient, ça va, ça continue...la belle métaphore de la nature.



Si vous vous tenez informés des nouvelles immobilières, vous avez sûrement lu ou entendu dans les dernières semaines des prévisions pessimistes de la valeur des propriétés immobilières au Québec. Cela ne me préoccupe pas, ni au niveau de ma profession personnelle, ni pour la vente ou l'achat de mes clients actuels et futurs. Laissez-moi vous dire pourquoi. 


  1. D'abord, il est bien difficile de prévoir le futur.
  2. Aussi, les généralités ne donnent pas la nuance des particularités intrinsèques (en mathématique, on pourrait faire un parallèle avec la courbe de Gauss). Et en français, ça veut dire que le marché immobilier québécois (qui fait l'objet des dites prévisions) contient en fait une multitude de marchés immobiliers - dont l'île Montréal qui contient elle-même plus d'une trentaine de quartiers ou villes avec ses propres particularités !
  3. Ensuite, la bonne nouvelle est que l'immobilier est reconnu comme étant une valeur refuge. Il s'agit après tout de concret: nous pouvons voir, toucher (même sentir, écouter) un immeuble - composé d'un bâtiment et un terrain.
  4. Autre bonne nouvelle: L'immobilier répond à des besoins réels, et aussi à des désirs...de sécurité, de logement, de salubrité, de confort, d'appartenance, et plus.


Je ne dis pas que les prévisions pessimistes ne sont pas à prendre en considération; je vous simplement qu'il est inutile de partir en peur, car comme l'immobilier est entre autres basé sur la confiance des gens, prévoir des baisses de l'ordre de 2 chiffres numériques peut entraîner des conséquences réellement graves pour des individus et des familles.


Et puis, à travers cela, ma mission reste la même: Continuer d'offrir un service de qualité et sécuritaire en prenant en compte les circonstances en vigueur.


Quelques-unes de particularités appliquées aux fins de sécurité sanitaire

Lors de visite:

  • Je porte un masque (lavable et fait au Québec) et je demande à ce que mes clients en portent un aussi
  • Je porte des gants propres et/ou, en entrant, j'utilise un produit désinfectant sur les mains -- mesure qui s'applique aux acheteurs aussi
  • Le(s) propriétaire(s) sont absent(s); seulement 2 acheteurs à la fois sont admis à l'intérieur (doivent être du même foyer) + moi + autre courtier s'il y a lieu
  • Déclaration COVID à répondre à l'oral ou par écrit concernant les risques de transmission


Je continue de vous informer et vous conseiller.


Je suis là pour vous rassurer et vous protéger.


Contactez-moi dès aujourd'hui: 

Anne 514-560-5657, annedenicourtfauvel@gmail.com 



Partager

Anne Denicourt-Fauvel

Courtière en immobilier résidentiel

514 560-5657