Accueil > Blog > Statistiques > Rapport trimestriel sur le marché immobilier du Québec - 2e trimestre de 2020

Rapport trimestriel sur le marché immobilier du Québec - 2e trimestre de 2020

15 juil. 2020
Ceux qui me connaissent savent que j'aime beaucoup les statistiques. Combinez statistiques et domaine d'intérêt et me voilà bien enthousiasmée !

La publication trimestrielle du Baromètre immobilier devrait paraitre sous peu. En attendant, j'ai eu le plaisir de consulter le Rapport trimestriel sur le marché immobilier du Québec - 2e trimestre de 2020, produit par JLR


Voici quelques faits intéressants:

• Le nombre global de ventes au Québec lors du second trimestre de 2020 a diminué pour tous les types de propriétés résidentielles comparativement au deuxième trimestre de 2019 (-10% unifamiliales ; -19% copropriétés ; et- 20% pour les 2 à 5 logements).

• Du côté des prix médians, il y a eu hausse de 5% pour les unifamiliales et les copropriétés (portant les prix médians en 2e trimestre 2020 à 267,000$ et 252,000$ respectivement), alors que les 2 à 5 logements ont gardé le même prix médian (357,000$).

Les régions de Montréal et Gatineau ont connu des reculs de ventes et les hausses de prix médians particulièrement importants. 


Comme 𝗠𝗢𝗡𝗧𝗥𝗘𝗔𝗟 est la région que je dessers, ses variations en terme de ventes et de prix sont ceux qui m'intéressent le plus!

• Variation dans le nombre de ventes entre les 2e trimestres de 2019 et 2020 dans la région de Montréal

-18% pour les unifamiliales ; 
-22% pour les copropriétés ; 
-28% pour les 2 à 5 logements.

• Variation des prix médians entre les 2e trimestres de 2019 et 2020 dans la région de Montréal

+9% pour les unifamiliales (équivalent à 359,000$) ;
+8% pour les copropriétés (280,000$) ; 
+10% pour les 2 à 5 logements (549,000$).

JLR exprime l'analyse économique suivante: 

« Les ventes immobilières ont subi les contrecoups de la pandémie au cours du deuxième trimestre malgré un regain en juin. Présentement certains acheteurs ayant retardé leur transaction sont de retour sur le marché et stimulent la demande. Cet effet de rattrapage devrait être de courte durée et s'amoindrira probablement avec la fin de l'été. »


Je vous invite à vous procurer gratuitement le rapport complet à partir de ce lien.



Partager

Anne Denicourt-Fauvel

Courtière en immobilier résidentiel

514 560-5657